12/09/2013

Le nouveau blog d’hommelibre: politique et vie genevoise

J'ouvre un nouveau blog centré sur Genève, en prenant comme tremplin les prochaines élections cantonales. Une envie d'avoir un espace pour développer certains thèmes spécifiques. Le ton sera ouvert, parfois batailleur et polémique. Tout peut être dit (sauf les insultes). On meurt du silence bien plus que de la parole. Aucun thème n’appartient à une chapelle politique ou intellectuelle. Pour les procès d’intention, merci d’aller voir ailleurs. Tout est débat. La liberté est la condition première de l’existence.


Verrou-porte2.jpgFaire sauter les verrous politiques!

Cette belle ville où je suis né a connu des époques plus vibrantes. Aujourd’hui elle semble comme étouffer. Nous pouvons mettre à profit les prochaines élections cantonales pour faire bouger Genève. Il faut en libérer les forces vives, d’abord en politique.

Un des verrous connus est la traversée de la rade. Les genevois l’ont voulue, puis se sont encoublés entre le pont et la rade. Les élus en ont profité pour ne plus rien faire. Les Verts en particuliers sont suspectés d’immobilisme volontaire. Ce parti un peu passéiste verrait bien ses élus dans les belles campagnes et le petit peuple coincé en ville, rageant contre le manque de liberté de déplacement.

Il faut de l’audace, il faut faire avancer les projets. Le 6 octobre il faut voter pour les candidats qui sont d’accord de réaliser rapidement la traversée de la rade, quelle que soit leur appartenance politique.

Et il faut biffer les candidats qui trainent la patte.

L’homme de la traversée

Sur ce point Michèle Künzler doit être remerciée pour le calme soporifique qu’elle a fait régner et reconduite aimablement chez elle. Après des années de dictature pastèque où le seul grand projet est une plage (le réseau TPG n’étant pas une innovation), et même si cette idée de rendre la rade aux genevois est belle, il est temps de mettre une personnalité forte et dynamique au Département de la mobilité. Une personnalité connaissant bien la question et animée d’une réelle volonté politique innovante. Madame Künzler ne correspond pas à ce casting.

J’ai déjà soutenu ailleurs Pierre Jenni pour le Conseil d’Etat, car pour moi il est l’homme de la traversée - non, pas l'Homme de la Mancha! Il y a quelques autres candidats intéressants, j’y reviendrai.

Pour le sourire et pour commencer par une satire politique je remets ici la vidéo de l’interview imaginaire de Michèle Künzler, que j’ai déjà posté sur le blog Les hommes libres. C’est fait maison, elle n’y est pour rien!...



19:18 Publié dans Elections, Genève, Politique, Rade | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Les commentaires sont fermés.