27/09/2013

Mobilité: qu’a vraiment fait Mme Künzler? (1)

Lors du débat de la TSR lundi, madame Künzler s’est auto-attribué un bilan plus qu’élogieux sur ses quatre années passées au Conseil d’Etat. Loin de moi l’idée qu’elle n’a rien fait. Mais la réalité est moins sexy que ses propos vagues le laissent entendre.


geneve,trams,michèle kunzler,tpg,ligne13,ligne 14,D’abord les trams

Madame Künzler a affirmé avoir mené à bien le réseau des transports publics, en particulier la mise en rail des trams.

En réalité elle n’a fait que terminer un plan conçu et organisé depuis des années. La dernière ligne, celle du 14, a été inaugurée le 10 décembre 2011, soit deux ans après l’entrée en fonction de l’élue écolo. Les études datent de plus de 10 ans puisque le retour des trams à Genève a commencé en 1995, et la concession fédérale pour la ligne 14 accordée en 2003. La construction a commencé en 2005 pour se terminer, sur son dernier tronçon, en 2011. Madame Künzler n’a eu aucune influence innovante décisive. Elle a géré l’intendance telle que d’autres l’avaient préparée avant elle.

On se souvient que l’inauguration du dernier tronçon de la 14 a coïncidé avec la restructuration du réseau en trois lignes. Les lignes ne se geneve,trams,michèle kunzler,tpg,ligne13,ligne 14,superposaient plus pour éviter qu’un incident ne perturbe une trop grande partie du réseau. Avec cette restructuration disparaissent cependant deux lignes très populaires: la 13 Carouge-Cornavin et la 16 Moillesullaz-Cornavin. Cette disparition fut attribuée à madame Künzler, qui n’avait pas tenu compte des besoins de la population. La levée de boucliers ne se fit pas attendre. Le département de la mobilité mit alors en place un bus 61 pour remplacer le tram 16. Ce bus en réalité ne fait que deux arrêts côté Trois-Chênes et ne remplace pas réellement l’ancienne ligne.

Devant la révolte persistante des usagers, madame Künzler décide de rétablir l’ancienne ligne 13 sous la forme d’une prolongation de la 18. L’annonce est faite un mois avant les prochaines élections, comme de par hasard...

geneve,trams,michèle kunzler,tpg,ligne13,ligne 14,Mais quel retournement! Elle affirmait en effet en mai 2013: «Rétablir le tram 13 impliquerait de supprimer la circulation routière sur le boulevard Georges-Favon et le pont de la Coulouvrenière, ou de supprimer le tram 14», ce qui est totalement faux puisque qu'en septembre dernier, sur le site de son département, elle annonce le prolongement de la ligne 18 vers Carouge: «Depuis une année, nous travaillons à cette prolongation visant à adapter le réseau de tram au besoin des citoyens. Elle est doublement pertinente, parce que jusqu'ici, la ligne 18 était une ligne tronquée et inachevée. D'autre part, cette nouvelle ligne 18, qui s'intègre parfaitement au réseau né le 11 décembre 2011 avec la mise en service du tram de Bernex, circulera presqu'entièrement en site propre: elle sera rapide, et sa desserte s'effectuera sans impact majeur sur les autres modes de transports.»

La ministre tient un double langage et n'avance que si on l'y contraint. Ce nouveau recul montre une politique très aléatoire, une volonté initiale de frein et une victoire des usagers contre la ministre.

Après cela elle se plaint d'être critiquée parce qu'elle est femme, et non à cause de sa politique. C'est une bouffonnerie. Ou de l'incompétence. Ou les deux.

Pour les trams donc, rien de nouveau pendant son mandat. Sauf la hausse des tarifs, rejetée ensuite par le peuple lors d’un référendum.

 


A suivre: la Gare de Cornavin et Mobilité 2030.



Images (cliquer pour agrandir): 1, réseau de trams en 2003; 2: en 2009-2010, date d'entrée en fonction de Mme Künzler; 3: en 2012.

13:32 Publié dans Politique, Urbanisme | Tags : geneve, trams, michèle kunzler, tpg, ligne13, ligne 14 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Commentaires

c'est quoi tout ce bazar en soutien d'une évangéliste sans expérience? nommée par qui? bonne femme qui de plus
- a coûté des mios de CHF aux contribuables ces 4 dernières années
- va faire payer des mios de CHF aux contribuables pour défaire + réparer les conséquences de ses décisions

Écrit par : pierre à feu | 27/09/2013

Les commentaires sont fermés.