08/10/2013

Conseil d'Etat: merci à Pierre Jenni

Le communiqué diffusé par Pierre Jenni marque la fin de sa tentative. Il ne sera pas candidat au second tour de l'élection du Conseil d'Etat à Genève. Un petit pincement me saisit. J'aimais bien ce candidat et cette personnalité. Et je trouvais son projet pertinent et audacieux, et non seulement sur la traversées de la rade.


pierre jenni,élections,conseil dêata,Cet objectif doit cependant être soutenu. Comme Pierre Jenni le dit dans son communiqué:


"C'est un projet d'importance majeure pour l'économie et l'emploi, pour la mobilité en général y compris la mobilité douce, pour le tourisme, pour le développement de notre région et pour la liberté des citoyens."


Il faut que les genevois le comprennent, ainsi que les élus qui siégeront ces cinq prochaines années. Débloquer Genève, relancer l'initiative et l'audace, passe par la rade.

En espérant, quand le projet débutera, qu'il n'y ait pas  des pluies de recours pour quatre poissons et un enterrement...

Merci à Pierre Jenni pour sa présence rafraîchissante dans ce premier tour. Voici son communiqué:


Communiqué de presse du 8 octobre

Après réflexion je renonce à me présenter au second tour de l'élection au Conseil d'Etat Genevois. Je souhaite continuer à porter les idées pour lesquelles je me bats, mais le résultat que j'ai obtenu ne justifie pas ces prolongations. Je réalise la difficulté d'être candidat indépendant et j'en assume les conséquences.

Je reste cependant engagé afin que le nouveau gouvernement réalise pleinement l'importance de la traversée de la rade et de sa réalisation à court terme. C'est un projet d'importance majeure pour l'économie et l'emploi, pour la mobilité en général y compris la mobilité douce, pour le tourisme, pour le développement de notre région et pour la liberté des citoyens.

Afin que l'idée s'imprègne, elle doit être incarnée et défendue au sein du collège. Pour ma part j'y contribuerai autrement, dans la mesure des circonstances et selon mes compétences.

Je remercie chaleureusement celles et ceux qui ont cru comme moi que les temps étaient mûrs pour remettre en question les stratégies partisanes et idéologiques. Et j'espère que les pragmatiques continueront à voter utile pour débloquer et faire avancer Genève.

Pierre Jenni

15:55 Publié dans Elections, Politique | Tags : pierre jenni, élections, conseil dêata | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Les commentaires sont fermés.