31/10/2013

Brèves genevoises: Julie, Anne, Sandrine et les autres...

Attention: le 11 novembre Eric Stauffer, en père fouettard, ira tirer personnellement les oreilles des abstentionnistes, qui grandiront démesurément. A tel point que l’on dira d’eux qu’ils sont affublés d’un bonnet d’âne. Les enfants auront tellement honte à l’idée de paraître un jour décorés d’esgourdes éléphantesques qu’il deviendront des citoyens modèles. On peut rêver.


conseil d'etat,élection,geneve,2013,salerno,emmery-torracinta,tribune,sondage,hodgers,verts,rade,tunnel,Julie

Cela restera dans les annales. 213 réponses d’internautes à un questionnaire de la Tribune de Genève, et le journal en fait un plat sur deux pages avec infographies, titres tonitruants, développements, suppositions, commentaires. Rarement une non-information aura eu droit à un tel traitement princier. On peut se demander quelle est l’intention de la Julie. Dérider la République peut-être, car on ne traite pas 213 réponses d’internautes anonymes comme un fait politique sans éclater de rire. Il faudra bien regarder ce matin: peut-être le quotidien annonce-t-il un 1er avril tardif.

213 réponses d’internautes... Et bien je vous livre un scoop: d’après mes trois voisins de pallier, les sept élus et élues seront... Nan, je vous le dis pas. Vous n’avez qu’à demander à vos propres voisins de pallier. Et surtout rappelez-leur de voter!


conseil d'etat,élection,geneve,2013,salerno,emmery-torracinta,tribune,sondage,hodgers,verts,rade,tunnel,Anne

Je suis déçu. J’ai écrit que je l’aimais bien, sans raison particulière. Les sympathies ne se commandent pas. Et voilà qu’elle nous fait le coup de la famille. En pleine minute pour convaincre elle nous parle des trois enfants qu’elle a élevés, et surtout de sa fille handicapée.

J’avais mentionné ce handicap dans le portrait que je lui avais consacré. Tout Genève connaît l’info. Je pense qu’on lui garde un sentiment de respect pour l’investissement parental que représente une telle situation. Mais qu’elle l’étale comme un argument de vente et de compétence, cela fait mal à entendre. Cela donne le sentiment ravageur qu’elle utilise sa famille à des fins électoralistes, et surtout qu’elle instrumentalise le handicap de sa fille. Je la croyais plus détachée de la  pêche aux votes. Je ne pensais pas qu’elle oserait pêcher à la dynamite. Je me suis trompé.

De plus sa phrase précise est la suivante:

«Avant d’entrer en politique, j’ai toujours concilié vie professionnelle et vie familiale, et croyez-moi, élever trois enfants dont une fille handicapée cela vous donne le sens de l’ouverture, de l’écoute, de la gestion du stress.»

D’une part, élever trois enfants n’est quand-même pas un exploit olympique. Beaucoup de femmes et d’hommes le font. Cela leur conférerait donc les compétences pour être au Conseil d’Etat.

D’autre part, décidément, les femmes socialiste ne peuvent se départir du sentiment de toute puissance féministe et se croient seules au monde. Car, comme on le remarque, elle ne parle que d’elle. Où est son mari dans ses propos? Ne l’a-t-il pas secondée? N’a-t-il pas lui aussi, avec elle, élevé trois enfants dont une fille handicapée, tout en occupant un travail rémunéré?



conseil d'etat,élection,geneve,2013,salerno,emmery-torracinta,tribune,sondage,hodgers,verts,rade,tunnel,Sandrine

La fête du 31 décembre remise en question. Sandrine Salerno propose de l’annuler, suite aux erreurs dans l’attribution de l’organisation. Erreurs reconnues par la magistrate en charge du dossier, ainsi que par la Chambre administrative de la Cour de Justice.

Entre autres le règlement de l’attribution a été changé après l’appel d’offre, ce qui invalide celui-ci. Et du coup la société qui a reçu le mandat est une nouvelle venue, dont l’un des deux gérants travaille également à 50% pour la ville. Ce qui sent le conflit d’intérêt.

Il serait intéressant de savoir qui a donné l’ordre de modifier le règlement de l’appel d’offre en cours de route et qui a influé sur la décision de l’attribution. A tout le moins la patronne du Département concerné en porte le chapeau.




conseil d'etat,élection,geneve,2013,salerno,emmery-torracinta,tribune,sondage,hodgers,verts,rade,tunnel,Et les autres

Les autres, ce sont les femmes d’Antonio Hodgers. Le beau gosse tout miel a beaucoup parlé de sa mère, de sa femme et de sa vie de famille depuis quelques mois. On sent la campagne de communication bien orchestrée.

Sa minute pour convaincre tranche avec son visage tout sourire et charmeur. Lui qui fait toujours un peu gamin, il semble vouloir donner une image de sérieux et de ministrable. A mon avis, le ton n’y est pas et le regard devient fixe. Il mange certains mots et quelques consonnes. Son discours reste paternaliste et général. Le paternalisme est très à la mode chez les Verts.

Plus dérangeant: la politique des Verts a été celle, trop partiale, de madame Künzler. Je n’entends nulle part monsieur Hodgers remettre en cause certaines options, en particulier sur la mobilité à Genève. Vu le nombre de recours qui seront comme d’habitude lancés contre la traversée de la Rade en tunnel, ajouter un Vert au Conseil d’Etat n’est peut-être pas la meilleure façon de faire bouger Genève. Sauf si, dans les jours qui viennent, il se prononçait en faveur de ce projet. Il aurait alors mon vote franc et massif. Je vous le dis: on peut rêver.

 

2e tour, billets précédents:

 

Un choix embarrassant

Anne Emery Torracinta

Le Parti Pirate sexiste

La préférence genevoise

Isabel Rochat

Eric Stauffer

Céline Amaudruz

Luc Barthassat

Commentaires

Oui, on peut rêver, c'est même recommandé.
J'entrevois plutôt le cauchemar programmé depuis que Bartassat s'est prononcé pour la traversée du lac que nous ne verrons pas de notre vivant et donc contre la traversée de la rade, sans le dire !
En revanche quelle ne fut pas ma surprise d'entendre Isabelle Rochat défendre cette traversée urbaine. Il faut croire qu'elle vient faire les fonds de tiroirs...sans craindre la rupture de collégialité et les mots d'ordre de son groupe.

Écrit par : Pierre Jenni | 31/10/2013

Un bon point pour Isabel Rochat!

Écrit par : hommelibre | 31/10/2013

Zut, john, j'ai été un peu vite. Tu veux bien me corriger le "entendre Isabel"
Merci.

Écrit par : Pierre Jenni | 31/10/2013

Yo!

Écrit par : hommelibre | 31/10/2013

La question ne sera pas facile à faire accepter. Le plan cantonal récent et le rapport Mobilité 2030 ne parlent par de la traversée de la rade. Il va falloir faire bouger les esprits, je crains pas mal de freins. Une chance est peut-être d'avoir plusieurs nouveaux au CE. Enfin, peut-être... Il faut continuer à faire avancer l'idée.

Écrit par : hommelibre | 31/10/2013

Les commentaires sont fermés.