09/01/2014

Traversée de la rade: sortir du syndrome Kunzler

A dire vrai je me fiche que l’initiative pour la traversée de la rade émane de l’UDC. Elle viendrait de l’extrême-gauche que je la soutiendrais pareil. Parce que le problème - le gros problème - de la mobilité à Genève dépasse largement le cadre des partis.


geneve,pont,tunnel,traversée rade,lac,entente,pont mont-blanc,blocage,kunzler,Voici qu’avec la nouvelle députation on retombe dans deux choses aussi détestables l’une que l’autre.


D’une part on fait de la petite cuisine pour mettre en avant son étiquette partisane plus que l’intérêt général. On propose donc la traversée du lac en contre-projet à la traversée de la rade. Mais ce n’est pas un contre-projet: les deux projets sont complémentaires. L’un n’exclut pas l’autre, il le précède. Parce que le lac, si tout va bien, on l’aura dans une bonne cinquantaine d’années et parce qu’il ne sert pas assez les intérêts des genevois.


D’autre part on pleurniche sur le projet de tunnel: «Il y aura des bouchons à l’avenue de France et à la rue de Lausanne». Evidemment, avec ces deux artères à peine dignes d’une ville de la taille de Coppet, au mieux de Morges. Donc on accepte le fait accompli du frein systématique et anticonstitutionnel à une part importante de la mobilité à Genève: les voitures, qui vont là où les transports publics ne vont pas.


On nage - on se noie plutôt - en plein syndrome Kunzler, qui a tout fait pour emm... les automobilistes pendant quatre ans. Et l’on veut continuer la politique de blocage? Jouer petit bras dans la Genève internationale? Refuser la construction de nouvelles voies de circulation, refuser de rendre certaines rues plus roulantes comme l’avenue de France ou la rue de Lausanne, refuser de faciliter de nouveaux axes de dégagement, c’est donner un coup de hache dans l’avenir.


Combien ont coûté aux contribuables les inepties d’arrêts de trams et de blocages des voitures un peu partout à Genève? Combien pour rendre Genève illisible du point de vue de la mobilité?


Les députés sont en train de se moquer de ceux qui les élisent. Et malheureusement, Luc Barthassat, le nouveau Conseiller d’Etat en charge de la mobilité, va être prisonnier de son parti. Il ne bougera pas - déjà qu’il n’est pas connu pour être particulièrement audacieux.


Les députés prennent les genevois pour des **** et vont tenter de noyer le poisson. Si l’initiative pour la traversée de la rade ne passe pas, à cause des manoeuvres PLR-PDC, il faudra y revenir, et au besoin balayer l’actuelle majorité dans cinq ans.


Donc, en résumé: l’Entente veut torpiller le projet UDC alors que c’est un réel projet d’intérêt général. l’Entente veut reprendre la pathologie politique dite «syndrome Kunzler»: on ne bouge pas, on ne fait rien, on emm... les gens. Et accessoirement on laisse aux suivants. Et quand il faudra refaire le pont du Mont-Blanc - et l’on sait que cela approche - Genève sera noyée dans ses blocages. Le cauchemar de la mobilité grandit et les députés rigolent: l’entente continue la politique la plus rétrograde, la plus passéiste, celle de Grobet et Künzler. Faudra-t-il 51 députés UDC-MCG dans cinq ans pour que Genève bouge? Les genevois ont fait sauter le verrou Künzler, et voici qu'un autre verrou se met en place: autant de mépris des électeurs, on croit rêver.


Quant aux transports publics, que j’utilise très régulièrement à part mon vélo, ce ne sont pas eux qui vont nous sortir d’affaire. Mieux vaut en effet ne pas circuler aux heures de pointe...


Pour mémoire, ce qui attend Genève:




10:28 Publié dans Genève, Urbanisme | Tags : geneve, pont, tunnel, traversée rade, lac, entente, pont mont-blanc, blocage, kunzler | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Commentaires

Bon billet. Même s'il faudra bien refaire le pont du Mont-Blanc, il n'est pas question d'y faire passer des trams sans que le peuple ne donne son aval. Je n'en dirai pas plus pour l'instant.

Écrit par : JDJ | 10/01/2014

Taper sur Barthassat et le PDC ... quel plaisir !
Je ne peut m'empêcher d'y laisser un commentaire ... il va faire bien pire que Michèle ... il ne va rien faire du tout, prouvant ainsi son utilité de girouette PDC tout comme il s'est occupé des chats ... HA !

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 10/01/2014

Les commentaires sont fermés.