13/03/2014

Délit de fuite

Mardi en fin d'après-midi je rejoignais une amie vers la Place des Nations. Elle était sur le trottoir en compagnie de deux policiers et d'un petit groupe de personnes. Dont une motarde visiblement choquée.


accident,fuite,genèveUne voiture remontant l'avenue de France avait tourné à gauche vers l'avenue Giuseppe Motta, alors que c'est interdit. Cette amie ainsi qu'une mère et son enfant traversaient au vert et la voiture les a effleurés, tordant au passage la roue avant du tricycle de l'enfant. A 30 cm près l'enfant était écrasé.

De la route de Ferney une motarde roulait vers le centre ville. Elle a fait un mouvement pour éviter la voiture et sa moto est tombée, avec d'importants dégâts. Elle se plaignait de douleurs aux genoux.

L'automobiliste a continué sa route. Un taxi l'a rattrapé pour lui dire qu'il avait causé un accident et qu'il devait retourner. Pour toute réponse l'automobiliste s'est enfilé dans une petite rue au giratoire de l'OMPI et n'est pas revenu. Heureusement mon amie avait pu prendre le numéro de plaque.

Par contre la police a indiqué à la motarde que même s'ils retrouvent le chauffard son assurance ne paiera pas les dégâts "parce qu'il n'y a pas eu de collision". C'est assimilé à une perte de contrôle du véhicule. Moche, moche. L'assurance de la jeune femme paiera, mais au prix d'un malus pour elle. Au moment de repartir elle était réconfortée par un ami, peut-être son compagnon, arrivé entretemps.

Cela m'a fait penser à l'article de la Tribune de Genève d'il y a quelques jours. La police genevoise dispose d'une brigade spécialisée dans les délits de fuite. Elle retrouve 9 fuyards sur 10, à partir d'indices parfois minimes. Bravo Messieurs.

L'article dit aussi que dans 20% des accidents il y a délit de fuite.

Moche de chez moche.

13:48 Publié dans Humeur | Tags : accident, fuite, genève | Lien permanent | Commentaires (10) | |  Facebook | | | | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Commentaires

Comme quoi, s'il y avait encore besoin de le démontrer, la bagnole tue, pollue et rend vraiment con.

Bonne journée aux cons!

Écrit par : Déblogueur | 13/03/2014

" avait pu prendre le numéro de plaque."

Genevoise?

Voiture volée?

Écrit par : Johann | 13/03/2014

Oui, moche.

Mais c'est aussi le cas des vélos que je vois tous les jours de l'année ne pas respecter les feux rouges et qui passent à toute allure sur des passages piétons pour qui le feu est au vert, manquant constamment de les renverser et passant parfois à 2mm.

Cela m'est encore arrivé il y a à peine 2 jours.

L'absence de sens de la responsabilité et de respect de l'autre est un problème général, hélas.

Écrit par : Jmemêledetout | 13/03/2014

@ Jmemêledetout:

Je fais beaucoup de vélo et si parfois j'emprunte les trottoirs c'est toujours en anticipant beaucoup, en roulant pas très vite, en m'arrêtant pour laisser la priorité aux piétons. je n'aime pas être stressé par un vélo qui arrive à pleine vitesse alors j'essaie de ne pas le faire aux autres.

Je n'utilise presque pas les passages pour piétons, et si je le fais c'est dans les mêmes conditions: ne pas stresser les piétons. Ça me semble être un minimum. C'est vrai que c'est parfois pratique et que les routes sont dangereuses, mais on n'est pas tout seul. En vélo comme en voiture il faut beaucoup anticiper.


@ Johann: française. Volée, je ne sais pas, l'amie doit retourner déposer à la police et elle aura peut-être des nouvelles.

Écrit par : hommelibre | 13/03/2014

Je pensais à un étranger qui ne connaissant pas la ville a fait une manoeuvre interdite, ce que j'ai vu à plus d'une reprise, pour tourner à gauche. Généralement cela se passe bien, car le conducteur fautif se montre très prudent avant de s'engager à couper la route de quiconque.

Cela n'excuse en rien le délit de fuite. Dommage que le chemin pris n'ait pas été une impasse.

Maintenant avec des plaques françaises, s'il a eu le temps de passer la douane... que peut faire la police? Le propriétaire va dire que ce n'était pas lui au volant (si la voiture n'a pas été volée). Ou la déclarée volée!

Pour les cyclistes, j'en vois de moins en moins. Pas sûr que le bénéfice exercice physique compense pour la santé la cochonneries respirées qui vont s'incruster d'autant plus profondément dans les poumons que l'effort est intense. Quant aux trottoirs, il faut constater que de plus en plus de pistes cyclables sont tracées sur ces trottoirs. Forçant la promiscuité. Pas bon. Ces pistes cyclables sont la 5me roue du char. Pour ainsi dire jamais prioritaires.

En tout état de cause le respect s'impose toujours.

Sauf qu'il se perd parce que tout le réseau est s-a-t-u-r-é. Solution?

Écrit par : Johann | 13/03/2014

Oui une erreur est possible. Mais s'en aller alors qu'il était directement interpellé par le chauffeur de taxi...

S'il a passé la frontière en effet ça va être dur. A moins qu'il y ait une vidéosurveillance qui ait pu prendre sa silhouette. Je ne sais pas si c'est possible. Dans l'article de la TdG il est écrit que la brigade spéciale a pu retrouver une voiture à partir d'une mauvaise photo floue prise de loin.

Pour la saturation, moi je suis pour faciliter la circulation de tous les véhicules. Donc diminuer les éléments de freins, plus le tunnel sous la rade, la grande traversée, un métro. Mais je pense qu'on ne va pas être d'accord... :-)

Écrit par : hommelibre | 13/03/2014

La traversée du lac, non, ou en tous les cas pas par un pont.
Le métro, oui bien sûr, mais maintenant qu'il y a le ceva...
Et pour les voitures on peut construire toutes les routes d'acheminement qu'on veut, cela ne résoudra pas les problèmes en ville où les rues ne sont pas extensibles en largeur. Bien au contraire, plus de voitures s'engouffrant, plus d'embouteillages, et plus de pollution.

Écrit par : Johann | 13/03/2014

" Maintenant avec des plaques françaises, s'il a eu le temps de passer la douane... que peut faire la police? "

Si c'est bien un plaque française la police ( ou la justice ) peut toujours imposer à la voiture en question une interdiction de circuler sur le territoire suisse comme cela se fait souvent pour les délits graves concernant a loi sur la circulation routière. En espérant surtout que c'est un frontalier travaillant sur Genève ou ailleurs en Suisse. Il pourront quand même le choper ( no de plaque = nom ) même si il vient avec un autre véhicule.

D.J

Écrit par : D.J | 13/03/2014

A propos de voitures, ici le journaliste est très fâché avec les chiffres:

http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/salon-auto-hotesses-sexy-remises-question/story/13351957

C'est sûr le fugitif n'a pas intérêt à se repointer en Suisse. Même s'il y a des douanes sans garde-frontière.

Écrit par : Johann | 13/03/2014

:-)

Cela dit les grand-mères doivent inspirer davantage un sentiment de compétence que les hôtesses sexy. A moins que ce ne soit qu'un effet de mode.

Écrit par : hommelibre | 13/03/2014

Les commentaires sont fermés.