06/10/2013

Michèle Künzler sombre dans l’indignité

«Les genevois veulent des tordus». C’est le propos implicite de la (mauvaise) perdante. En annonçant son abandon en direct sur la radio romande elle était sous le choc. Voix mal assurée, répétition 13 fois des mots «difficile» et «difficulté» (dont une séquence de 9 fois en 90 secondes, soit une moyenne d’une fois toutes les 9 secondes), les sanglots proches.

Lire la suite

21:17 Publié dans Elections, Genève, Politique | Tags : élections, geneve, kunzler, abandon, vengeance, dignité, victimisation | Lien permanent | Commentaires (20) | |  Facebook | | | | | |  del.icio.us | Digg! Digg